Ca recommence…

A l’heure où, de nouveau – avant le prochain sommet -, l’on nous fait miroiter les possibles « résolutions » internationales qui suivront ces « rencontres climatiques » hypermédiatisées, j’appuie encore cette analyse que rien, jamais, même en situation apocalyptique, ne sortira de ce spectacle politique.

Seul un discours dénonçant le subterfuge a donc du sens. Tout le reste n’est que palabre.

Les articles que j’avais publiés lors du sommet de Copenhague sont ainsi toujours d’actualité. Autant ne rien écrire de nouveau.

http://www.gresea.be/spip.php?article838

http://www.gresea.be/spip.php?article837

Changez, dans le titre, « Copenhague » par la ville qui accueille et accueillera les prochains sommets.

A.P.

Ce contenu a été publié dans Vision globale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *